L’histoire de Beckerich

Ce n’est qu’en l’an 1235 qu’il est fait pour la première fois mention du nom de Beckerich qui signifie à l’origine “Eglise de Betto”. De l’époque féodale jusqu’à la révolution française le village s’est trouvé sous l’autorité des Soeurs de Clairefontaine. Pendant de nombreux siècles, Beckerich a eu à souffrir des famines, des épidémies, des guerres, des pillages. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, la localité regroupait une population avant tout agraire. Néanmoins, il ne fait aucun doute que notre village a revêtu une certaine importance.

Dans le sillon de la révolution française, Beckerich devient une commune en 1795, regroupant bientôt les localités de Noerdange, Huttange, Schweich, Elvange, Hovelange, Oberpallen et Levelange.
C’est en 1861 que la population est la plus nombreuse avec 2230 habitants.

A partir de 1860, Beckerich perd son caractère exclusivement rural et fait place à d’autres industries telles que les carrières et la vannerie relayées plus tard par celle du chemin de fer.
C’est ainsi que Beckerich a fait son entrée dans le 20ème siècle.

En 1996, notre commune a obtenu le prix européen du développement rural. Aujourd’hui notre commune qui est particulièrement connue grâce à l’eau minérale jaillissant des sources “Mëlleschbour” et “Wäschbour” qui alimentent également le réseau d’eau potable, charme ses visiteurs grâce aux hauteurs boisées du Kahlenberg de même qu’à ses 8 villages remarquablement restaurés.

Les armoiries de Beckerich

Les deux crosses représentent l’abbaye cistercienne de Bardenburg (Clairefontaine) et le Priorat Mergendall (Marienthal). Entre 1247 et 1794 l’abbaye avait acquis le patronnat entier de Beckerich et partiel de Noerdange, Guirsch (B), Schweich, Elvange et Hovelange. Le monastère dominicain était devenu patron de l’église de Beckerich en 1237, et d’Elvange, Oberpallen et Noerdange en 1300. Le loup gris debout sur ses pattes arrières provient des armoiries des chevaliers d’Elvange, le puissant lion argenté représente les seigneurs de Guirsch, la chapelle de Guirsch ayant été intégrée à la paroisse de Beckerich en 1289. D’ailleurs, depuis le XVIe siècle, les seigneurs de Guirsch peuvent être considérés comme patrons d’Oberpallen, Levelange et Huttange. La Révolution française mit fin à ces droits féodaux.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la Commune, la lecture du livre “Die Gemeinde Beckerich” de Nic Bosseler se recommande.

Image du blason de Beckerich
Print Friendly, PDF & Email